Afrique du Sud : du vin de luxe vendu aux enchères sous forme de NFT

NFT Vin Afrique

En Afrique du Sud, de grandes enseignes vinicoles collaborent avec le commissaire-priseur Strauss & Co pour vendre leurs vins sous la forme de jetons non fongibles (NFT).

La première vente aux enchères de vins NFT en Afrique

Strauss & co, une maison de vente aux enchères sud-africaine, a lancé des collectibles pour commercialiser les produits de cinq grands producteurs de vin locaux. Il s’agit des premiers NFT de vin déployés en Afrique. Les négociations ont débuté le 18 avril et se termineront le 25 de ce mois.

«Les jetons non fongibles sont un moyen très efficace de conditionner une collection de vins pour le commerce et l’investissement», peut-on lire dans le communiqué officiel.

Lesdits NFT sont stockés sur la plateforme blockchain Polygon. Par ailleurs, les smart contracts connexes contiennent des informations sur la provenance, le prix, la transaction, les caractéristiques sensorielles et le vieillissement des bouteilles. Cela facilite la vérification de leur authenticité.

Chaque NFT représente une collection de vin qui couvre une gamme de 20 à 50 millésimes, avec entre 66 et 288 bouteilles de vin. De plus, ces dernières sont chacune émises sous la forme d’un NFT.

Une fois acquis, les jetons seront transférables à tout moment et sur n’importe quelle plateforme. Cela permet à leurs détenteurs de réaliser des bénéfices et de s’ouvrir au marché mondial.

👉 Pour en savoir plus : Nestlé crée des NFT pour introduire un nouveau produit en Afrique du Nord

Les boissons NFT, un phénomène en plein essor

La vente aux enchères de Strauss & co s’inscrit dans une dynamique globale impliquant la commercialisation de boissons de luxe par le biais des NFT. En effet, ces derniers mois, les NFT ont été largement plébiscités à l’échelle mondiale.

En octobre 2021, Dave Powell, le célèbre vigneron australien, a proposé ses vins de collection à la vente via des tokens non fongibles. Dans le même temps, Hello Fam a fait une entrée fracassante sur le marché, en devenant la première marque de vin au monde à se focaliser entièrement sur les NFT.

Plus que l’industrie du vin, c’est le secteur alimentaire qui est concerné par l’attrait des NFT. Les acteurs de cette branche le perçoivent comme une nouvelle façon de communiquer avec leurs clients. Ainsi, ils développent de nouveaux usages afin de ne pas rater le train de cette innovation.

👉 Lisez aussi : L’Université de Johannesburg va sécuriser ses diplômes sur la blockchain

By Junie Maffock

3 thoughts on “Afrique du Sud : du vin de luxe vendu aux enchères sous forme de NFT

Laisser un commentaire