NEAR lance un centre d’incubation pour les projets blockchain au Kenya

Near Kenya

La Fondation NEAR, l’organisation qui supervise la gouvernance et le développement de NEAR Protocol, collabore avec Sankore, une communauté blockchain basée au Kenya, pour créer un hub régional. Ce centre sera dédié à l’accélération de l’innovation, de l’éducation et du développement des talents en matière de blockchain en Afrique.

NEAR va explorer les pépites de la blockchain en Afrique

Le Kenya a intégré la liste grandissante des pays dotés d’un centre d’innovation régional NEAR. Pilotés par des leaders locaux, ces hubs agissent comme des structures juridiquement indépendantes, tout en respectant la mission et les objectifs de la fondation NEAR.

En l’occurrence, le nouveau hub sera une interface entre les développeurs de blockchain les plus prometteurs d’Afrique et les investisseurs étrangers afin de faciliter le financement de leurs projets.

« Nous sommes enthousiasmés par les possibilités offertes par les solutions blockchain dans toute l’Afrique, qui découlent de l’innovation en matière de développement, d’éducation et de talent », a déclaré Marieke Flament, PDG de la Fondation NEAR.

Selon elle, ce centre est une excellente occasion de travailler avec les acteurs locaux, tant pour les débouchés actuels que pour ceux à venir.

Par ailleurs, en dehors de Nairobi, NEAR opérera dans des métropoles moins importantes du Kenya, où aucune autre blockchain de niveau 1 n’est encore présente.

👉 À lire sur le même sujet : Kenya : Tamuwa lance un projet blockchain pour réduire les émissions carbone

Le Kenya au cœur de l’innovation blockchain

Le centre sera dirigé par Kevin Imani, le fondateur de Sankore,  et aura pour mission d’organiser des événements pour enseigner la blockchain et les cryptomonnaies. Par ailleurs, la collaboration avec NEAR permettra également de démarrer une académie et un incubateur.

« Nous sommes ravis de collaborer avec NEAR pour former et encourager des personnes talentueuses à devenir des développeurs blockchain de classe mondiale », a déclaré Imani. « Notre rêve est d’ouvrir la voie aux innovations de la blockchain en apportant des solutions aux plus grands problèmes de l’Afrique », a-t-il ajouté.

Sankore a déjà démontré sa capacité à soutenir les projets blockchain, ce qui en fait un partenaire idéal pour développer l’activité de NEAR dans le pays. Par ailleurs, le hub intégrera l’écosystème Sankore Bounty, une organisation autonome décentralisée (DAO) qui vise à faciliter la compréhension du protocole NEAR au Kenya.

👉 Lisez aussi : Selon la BAD, l’interdiction des cryptos au Nigeria nuit au secteur du travail

Les entreprises blockchain étrangères ont compris que l’adoption passera par l’éducation et l’accompagnement. C’est pourquoi de plus en plus de programmes d’incubation voient le jour sur le continent. Au-delà d’un dessein social, il s’agit avant tout de faire connaître leurs produits et services aux jeunes startupers. Au Kenya, une initiative similaire à celle de NEAR a été mise en place par l’exchange LBank avec l’aide de l’incubateur Adanian Lab.

👉 Pour en savoir plus : Adanian Labs et LBank lancent un programme d’accélération crypto au Kenya

By Junie Maffock

Laisser un commentaire