Tezos déploie $1M pour créer une série de NFT d’art africain et asiatique

Tezos NFT Afrique

La Fondation Tezos va engager 1,23 million de dollars pour créer une collection de jetons non fongibles (NFT) correspondant à des œuvres d’art réalisées par des artistes originaires d’Afrique et d’Asie.

Tezos soutient l’art NFT en Afrique

Récemment, la Fondation Tezos a annoncé le lancement d’une collection d’art permanente regroupant des œuvres issues des écosystèmes africains et asiatiques et hébergées sur la blockchain Tezos.

Selon le communiqué de presse, la collection, conçue sous la forme d’une galerie d’art numérique, a été confiée à Misan Harriman, photographe britannique de renom et pionnier dans la création de NFT.

Harriman se concentrera sur l’acquisition des travaux d’artistes émergents en Afrique et en Asie, qui sont sous-représentés dans la communauté de la NFT. Évoquant son implication dans la création de la collection d’art NFT de la Fondation Tezos, Harriman a affirmé :

« En tant que premier conservateur de cette collection, je veux m’assurer que le monde voit les diverses voix qui font un travail vraiment extraordinaire avec l’art », dit Harriman. […] La collection permanente de la Fondation Tezos soutiendra et célébrera une nouvelle génération d’artistes qui ont choisi une voie basée sur les contrats intelligents pour se révéler sous leur vrai jour ».

👉 À lire également : Metaverse : la demande de terrains virtuels explose sur Africarare

Franchir les obstacles du milieu artistique

Pour Tezos, il ne fait aucun doute que les NFT permettront de surmonter les obstacles qui existent dans le monde de l’art. Toutefois, ces défis seront particulièrement difficiles à relever pour les artistes résidant dans des pays d’Asie et d’Afrique où l’utilisation et le commerce des cryptomonnaies sont interdits.

« Alors que le mouvement artistique NFT a abaissé les barrières à l’entrée pour les artistes et autres créatifs à travers le monde et a inauguré un nouveau médium pour le monde de l’art, des obstacles à l’adoption, tels que des problèmes de réglementation et d’utilisabilité, demeurent, et l’accès aux cryptomonnaies qui alimentent les NFT est fragilisé. » a déclaré Reid Yager, directeur mondial de la communication de Tezos ecosystems.

Cependant, selon ce dernier, la création, la diffusion et la commercialisation des NFT restent à la portée de tous, et ce, grâce notamment à la singularité de la communauté artistique et au soutien que ses membres s’apportent mutuellement.

👉 À lire sur le même sujet : Afrique du Sud : du vin de luxe vendu aux enchères sous forme de NFT

La création de cette collection d’art NFT survient alors que le marché des cryptomonnaies connaît une baisse généralisée des cours depuis peu. Au moment de la rédaction de cet article, le tezos vaut 1,85 $ et le jeton occupe la 40e place dans le classement actuel CoinMarketCap.

By Junie Maffock

Laisser un commentaire