Adanian Labs et LBank lancent un programme d’accélération crypto au Kenya

Adanian Labs crypto

Adanian Labs, un incubateur de projets basé au Kenya s’est associé à LBank, une plateforme d’échange de cryptomonnaies, pour assurer l’éducation et la mutualisation des ressources autour de la blockchain et des crypto-actifs en Afrique.

Adanian Labs s’associe à LBank

Le 5 mai dernier, Adanian Labs a annoncé une collaboration avec LBank visant à nourrir les perspectives de développement de la blockchain en Afrique.

Dans le cadre de ce partenariat, les deux entreprises vont créer un programme d’incubation pour soutenir le développement de startups axées sur la crypto et la blockchain. Par conséquent, il est prévu de former de nombreux développeurs blockchain à travers l’Afrique.

 « Nous avons mis en place une équipe pour aider à établir et à soutenir les startups, notamment en matière de gestion de projet et de soutien, dans le seul but de garantir que les startups réalisent leurs tâches et leurs objectifs. Nous encourageons vivement la soumission de candidatures pour le programme d’accélération crypto, où nous alignerons les candidats retenus avec une équipe technique au sein de l’entreprise pour construire et travailler ensemble sur leur solution », a confié John Kamara, PDG et cofondateur d’Adanian Lab.

Par ailleurs, l’initiative permettra l’organisation d’une série de meetups appelés « LBank and Adanian Crypto Days » qui se tiendront tous les mois à divers endroits sur le continent.

Plus important encore, la LBank entend développer ses relations avec les membres de la communauté et veiller à l’éducation en matière de cryptomonnaies et de blockchain.

« Ce partenariat permettra à la fois à LBank et à Adanian Labs de s’engager dans le développement de la communauté, l’éducation et le partage des ressources », a déclaré Allen Wei , PDG de LBank.

👉 Lisez aussi : Kenya : Tamuwa lance un projet blockchain pour réduire les émissions carbone

L’Afrique au cœur de l’adoption des cryptomonnaies

En réalité, le partenariat entre Adanian Labs et LBank s’inscrit dans une volonté de répondre à la demande en forte croissance enregistrée sur le marché africain.

 » L’Afrique s’est retrouvée récemment sous les feux de la rampe pour toutes les bonnes raisons, car de plus en plus d’investisseurs ont commencé à prêter attention au potentiel inexploité du continent, avec la blockchain et les crypto-monnaies en tête de liste, a affirmé Shantnoo Saxsena, directeur des opérations chez LBank.

Par ailleurs, selon Kamara, même si l’Afrique ne génère qu’une très faible proportion des transactions en cryptomonnaies dans le monde, l’essor de cette technologie est déjà en train de perturber le système financier traditionnel.

Cela explique que l’exchange veuille continuer à établir de nouveaux partenariats stratégiques à l’avenir. En effet, Allen Wei a révélé que la société envisageait de s’entretenir avec diverses institutions afin de déterminer la façon dont elles pourraient adapter leurs offres aux besoins de l’Afrique.

👉 À lire sur le même sujet : Metaverse : la demande de terrains virtuels explose sur Africarare

By Junie Maffock

Laisser un commentaire