eNaira Nigeria

eNaira : Le Nigeria révèle son partenaire technique pour son projet de monnaie numérique

La Banque centrale du Nigeria (CBN) collaborera avec Bitt pour soutenir le processus de développement de sa monnaie numérique, le eNaira.

Le Nigeria s’associe à Bitt pour donner vie à son eNaira

Dans un communiqué de presse publié le 30 août dernier, la Banque Centrale du Nigeria a annoncé sa collaboration avec la fintech caribéenne Bitt, dans le but de bénéficier d’un soutien technique efficace lors de l’élaboration du eNaira.

Le choix de ce prestataire par la CBN a été motivé par son expérience avérée en matière de monnaie numérique. En effet, Bitt a conçu et développé le DCash, la monnaie numérique de la Banque centrale des Caraïbes orientales (ECCB) qui a été lancée avec succès en avril 2021.

Les premières implémentations du eNaira sont, quant à elles, attendues en octobre 2021, soit quatre ans après que la CBN ait commencé à envisager la numérisation du Naira.

👉 À lire sur le même sujet : Comment la RDC utilise la blockchain pour tracer le cobalt extrait de son sous-sol ?

Le Nigeria résolument favorable aux crypto-monnaies

Selon Godwin Emefiele, gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, les monnaies numériques de Banque Centrale (MNBC) recèlent de nombreuses opportunités, notamment :

  • l’intensification des échanges transfrontaliers ;
  • le renforcement de l’inclusion financière ;
  • la réduction du coût et de la durée des transferts de fonds ;
  • la simplification des interventions sociales ciblées ;
  • ainsi que l’amélioration de la politique monétaire et l’optimisation des systèmes de paiement et de collecte des impôts.

Ainsi, les banques centrales du monde entier envisagent déjà, à plus de 85 %, la possibilité de se doter de monnaies numériques sur leur territoire.

En Afrique, seuls le Ghana (avec son e-Cedi) et le Nigeria ont dévoilé des projets pilotes, se positionnant ainsi au premier rang de l’adoption des crypto-monnaies sur le continent.

👉 Lisez aussi : Comment le Ghana réinvente son cadastre grâce à la blockchain ?

 

Cela dit, l’Afrique du Sud, le Kenya et le Maroc étudient déjà ce sujet. Par ailleurs, la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) examine également la question.

Au niveau mondial, l’Union européenne, la Chine, les États-Unis ou encore la Suède travaillent à la réalisation de leur projet de MNBC, tandis que des pays comme le Royaume-Uni, le Japon et l’Inde envisagent de créer leurs propres monnaies numériques.

👉 Pour en savoir plus : Où en sont les projets de monnaies numériques lancés par des États dans le monde ?

Articles connexes

One thought on “eNaira : Le Nigeria révèle son partenaire technique pour son projet de monnaie numérique

Laisser un commentaire