Ghana : La Banque centrale teste l’intégration du eCedi avec les opérateurs mobile money

Ghana eCedi

Le projet de monnaie numérique (MNBC) du Ghana poursuit sa progression. La banque centrale du pays collabore avec des fournisseurs de mobile money pour tester une version évoluée du eCedi et la population semble adhérer avec facilité au nouveau système.

Le Ghana expérimente sa monnaie numérique dans les villes du pays

La Banque du Ghana (BoG) a permis aux clients de Vodafone Cash et de CalBank résidant à Accra et à Tarkwa de tester la version en ligne du eCedi.

Par ailleurs, selon le Dr Ernest Addison, gouverneur de la BoG, la version hors ligne du eCedi est actuellement testée à Sefwi Asafo, une localité situé dans le Nord-Ouest du pays.

Dans le but de simplifier l’utilisation du eCedi, le Ghana a également mis à disposition des utilisateurs des portefeuilles en ligne et hors ligne.

La phase pilote du projet devrait être achevée avant la fin de l’année. Cependant, la Banque centrale du Ghana a déjà annoncé la création d’une application pour faciliter les achats au quotidien.

Pour rappel, la BoG n’a commencé à introduire sa monnaie numérique à titre expérimental que l’année dernière. Cette relative rapidité de mise en œuvre démontre donc un fort intérêt pour l’introduction de cette solution.

👉 À lire sur le même sujet : MNBC : L’e-Cedi du Ghana supportera les transactions hors ligne

Le eCedi au service de l’inclusion financière

Selon Addison, le eCedi va stimuler l’inclusion financière et engendrer une augmentation des ressources en matière d’épargne, pouvant ainsi aboutir à la revitalisation de l’économie.

« La numérisation des transactions hors ligne des ménages ruraux et frontaliers est la clé pour créer les liens nécessaires au marché qui pourraient se traduire par un accès aux financements à l’avenir», a-t-il déclaré .

Il a également confié que le bilan de ce programme pilote était plutôt satisfaisant, laissant penser que le déploiement du eCedi à l’échelle nationale ne saurait tarder.

Mais avant cela, la Banque centrale s’efforcera de rassembler, auprès des participants aux tests, des éléments d’information déterminants sur l’utilisation de la monnaie numérique, afin de définir l’avenir de cette dernière.

👉 Lisez aussi : Comment le Ghana réinvente son cadastre grâce à la blockchain ?

By blockchainforafrica

Laisser un commentaire