MNBC : le eNaira du Nigeria va permettre le paiement de factures

eNaira Nigeria

Dès la semaine prochaine, les populations du Nigeria pourront payer leurs factures avec du eNaira, la monnaie numérique officielle du pays. Dans le même temps, le eNaira prendra en charge les transactions USSD afin de faciliter l’inclusion financière.

Payer des factures avec du eNaira

La Banque centrale du Nigeria (CBN) va inclure le paiement des factures comme fonctionnalité dans la nouvelle version de sa monnaie numérique de la Banque centrale (CBDC), le eNaira.

S’exprimant cette semaine lors d’une campagne de sensibilisation autour du eNaira à Lagos, Koyor Bariboloka, Directeur adjoint de la CBN, a déclaré que la mise à niveau permettrait aux utilisateurs de payer les services publics directement à partir du portefeuille eNaira.

« À partir de la semaine prochaine, l’application eNaira speed wallet sera mise à jour et vous permettra d’effectuer des transactions telles que le paiement de factures de DSTV ou d’électricité ou même de billets d’avion », a-t-il affirmé.

En effet, le système a été perfectionné pour faciliter son adoption à grande échelle.

👉 Lisez aussi : Le Nigeria pourrait reconsidérer sa décision d’interdire les cryptomonnaies

Le eNaira du Nigeria compatible à une utilisation sans internet

Koyor a également révélé que la Banque centrale a créé un code USSD grâce auquel les personnes ne disposant pas d’un smartphone ou d’un accès à Internet pourront utiliser le eNaira.

« C’est un projet que la CBN a mis en place pour atteindre chaque Nigérian en termes d’inclusion financière et en termes d’efficacité, de fiabilité et de sécurité des transactions bancaires, afin que nous puissions effectuer des transactions bancaires très facilement et en toute sécurité et que les Nigérians puissent profiter des avantages de l’eNaira », a expliqué Koyor.

Commentant l’intégration du code USSD, Yusuf Abdul Jelil, représentant du projet eNaira, a indiqué que la CBN entamait actuellement la seconde phase de déploiement, ajoutant que la première phase était axée sur les personnes possédant déjà un compte bancaire.

Toujours selon ce dernier, la CBN aurait invité les banques et les fintechs à créer des opportunités d’investissement autour du eNaira comme le staking. Toutefois, ils devront obtenir l’approbation de la Banque centrale du Nigeria avant le lancement de chaque nouveau service.

👉 À lire sur le meme sujet : Selon la BAD, l’interdiction des cryptos au Nigeria nuit au secteur du travail

les nouvelles fonctionnalités apportées au eNaira arrivent dans un contexte où 38 millions de Nigérians ne sont toujours pas bancarisés, ce qui représente 36 % de la population. Par ailleurs, le pays avait en 2020 un taux de pénétration d’internet d’environ 51 %. Par conséquent, le support du code USSD permettra au Nigeria de toucher la moitié de la population qui n’a pas accès à Internet.

👉 Sur le même thème : Nigéria : la SiBAN prie les autorités de cesser de « diaboliser » les cryptos

By Junie Maffock

One thought on “MNBC : le eNaira du Nigeria va permettre le paiement de factures

  • Ça fait plaisir de voir que le projet évolue tutrice. Bon courage et vive la crypto.

Laisser un commentaire