Fufu Sapiens va lancer des collections d’art NFT au Ghana

Fufu Sapiens

Fufu Sapiens, une startup du Web 3.0 axée sur la promotion de la culture et de l’art africains, s’apprête à lancer des collections d’art NFT au Ghana. Le projet, qui débutera en mai, vise à mettre en valeur le patrimoine du continent à l’aide des tokens non fongibles (NFT).

Des NFT pour promouvoir l’art africain à l’international

« Fufu Sapiens NFT » est une collection de 4 520 NFT inspirés de la culture africaine et hébergés sur la blockchain Ethereum (ETH).

Une œuvre NFT FuFu Sapiens

Une œuvre NFT FuFu Sapiens – source : Nitter

Chaque NFT donne accès au club Fufu Sapiens. Parmi les avantages du club figurent des airdrops lors du lancement de nouvelles collections, avec la possibilité de gagner des personnages de jeu ou des jetons de gouvernance.

À la question de savoir pourquoi son projet se focalise uniquement sur l’Afrique, Linda Yeboah, a répondu :

 «Je voulais créer un espace où les Africains pourraient montrer leur art et leur talent. Le continent africain possède de vastes talents inexploités et non exposés, et de plus, ces talents ne se sont pas convertis en revenus pour ses habitants. Je veux changer cela avec ce projet. Je vois également de nombreuses entreprises web3 qui font du marketing et tentent d’attirer des utilisateurs africains, mais aucune n’a encore de fondateurs africains. Je veux utiliser le projet Fufu Sapiens pour changer la donne».

Elle poursuit en disant que la meilleure façon de se familiariser avec les NFT est de faire un achat. Cela permettrait de découvrir le Web 3.0, de la création d’un wallet à la création d’un compte sur une marketplace NFT, en passant par la vérification de la présence de fonds suffisants dans le portefeuille.

👉 À lire également : Afrique du Sud : du vin de luxe vendu aux enchères sous forme de NFT

Fufu Sapiens a de grands projets pour l’Afrique

Fufu Sapiens souhaite inciter les Africains à s’intéresser au web3 par l’éducation et leur donner une expérience pratique de celui-ci à travers les NFTS.

Par ailleurs, il entend tirer parti du succès de ces collections de NFT pour en faire bénéficier la société. Ainsi, pour chaque NFT vendu, Fufu Sapiens reversera 5 % des recettes à des écoles en Afrique, en commençant par le Ghana.

Les bénéfices financeront des programmes de recherche et contribueront à l’enseignement des technologies web3 et blockchain aux étudiants du Ghana.

👉 Lisez aussi : Nestlé crée des NFT pour introduire un nouveau produit en Afrique du Nord

Bien que l’Afrique ait vu et continue de voir émerger des artistes de premier plan, pour beaucoup d’entre eux, les œuvres restent inaccessibles au grand public. En 2021, le marché du NFT était évalué à plus de 40 milliards de dollars. Il est grand temps que les artistes africains, dont la complexité et les couleurs n’ont rien à envier au reste, bénéficient de ce créneau. Cela passe entre autres par l’apprentissage du fonctionnement de la blockchain, des cryptomonnaies et des NFT.

By Junie Maffock

5 thoughts on “Fufu Sapiens va lancer des collections d’art NFT au Ghana

Laisser un commentaire