Actualités Réglementation

La COBAC interdit les cryptomonnaies en zone CEMAC. Quid de la RCA ?

La COBAC interdit les cryptomonnaies en zone CEMAC. Quid de la RCA ?

La Commission bancaire d'Afrique centrale (COBAC) a interdit l'utilisation des cryptomonnaies dans les six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Cette mesure, selon le régulateur, a pour but d'assurer la stabilité financière dans la sous-région. Pendant ce temps, la RCA, qui vient de reconnaître le Bitcoin comme monnaie légale, applique la politique de l'autruche. La COBAC s'insurge contre les cryptomonnaies Le 6 mai dernier, la COBAC, qui supervise le secteur bancaire en Afrique Centrale, a organisé une session extraordinaire pour évaluer l'impact des cryptomonnaies sur le système financier dans l'ensemble du bloc économique. À…
Lire plus
La SEC du Nigeria réglemente enfin le secteur des cryptomonnaies

La SEC du Nigeria réglemente enfin le secteur des cryptomonnaies

La Securities and Exchange Commission (SEC) du Nigeria, l'autorité de régulation des marchés financiers du pays, a publié une nouvelle réglementation régissant l'émission, l'échange et la garde des cryptomonnaies. Le Nigeria se décide à encadrer les cryptomonnaies La SEC nigériane a mis en ligne une nouvelle circulaire intitulée « Nouvelles règles sur l'émission, les plateformes d'offre et la conservation des actifs numériques », dans le but de préciser la définition des crypto-actifs dans le pays. La nouvelle réglementation place les cryptomonnaies dans la catégorie des valeurs mobilières soumises à la surveillance de la SEC. En effet, selon le régulateur, un…
Lire plus
Selon la BAD, l’interdiction des cryptos au Nigeria nuit au secteur du travail

Selon la BAD, l’interdiction des cryptos au Nigeria nuit au secteur du travail

Selon un récent rapport publié par la Banque africaine de développement (BAD), la restriction de l'utilisation des cryptomonnaies au Nigeria handicape fortement les millions de jeunes Nigérians qui vivent de cette industrie. Le Nigeria supprime des emplois en interdisant les cryptomonnaies Le rapport, intitulé "Africa's Urbanization Dynamics 2022 : The Economic Power of Africa's Cities", est le fruit d'une concertation entre la Banque africaine de développement (BAD), l'Organisation des nations unies (ONU) et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Il précise que les politiques gouvernementales imposées aux cryptomonnaies ont entravé la circulation des capitaux des investisseurs étrangers et…
Lire plus
Le Nigeria pourrait reconsidérer sa décision d’interdire les cryptomonnaies

Le Nigeria pourrait reconsidérer sa décision d’interdire les cryptomonnaies

Alors que le Nigeria avait annoncé l'interdiction des cryptomonnaies, la Commission des communications du Nigeria (NCC) a récemment exprimé son enthousiasme quant à la pertinence de la blockchain pour stimuler l'économie du pays. Le Nigeria se penche davantage sur la technologie blockchain Tout récemment, la Commission des communications du Nigéria, en collaboration avec le Bureau des réformes du service public (BPSR), a organisé un atelier sur le thème « Écosystème de la technologie Blockchain, décentralisation et méthodes d'adoption ». Cette rencontre a été marquée par la présence de professionnels issus des milieux financiers et universitaires, des ministères, de l'armée nigériane,…
Lire plus
L’Ouganda interdit aux opérateurs mobile money de faciliter les achats de cryptos

L’Ouganda interdit aux opérateurs mobile money de faciliter les achats de cryptos

La Banque d'Ouganda (BoU) rappelle aux prestataires de services de paiement, et plus particulièrement aux opérateurs de mobile money, qu'ils ne sont pas autorisés à faciliter les transactions en cryptomonnaies. Les opérateurs mobile money dans le collimateur de la Banque d'Ouganda Dans une circulaire publiée le 29 avril, la banque centrale de l'Ouganda s'est dite préoccupée par plusieurs articles et publicités diffusés dans les médias et rassurant le public quant à la possibilité de convertir leurs cryptomonnaies en mobile money et vice-versa. « Nous sommes également conscients qu'une telle conversion ne peut se faire sans la participation des fournisseurs de services…
Lire plus
La Centrafrique adopte une loi pro-crypto. Faut-il vraiment s’en réjouir ?

La Centrafrique adopte une loi pro-crypto. Faut-il vraiment s’en réjouir ?

En République centrafricaine (RCA), le parlement a adopté un projet de loi réglementant l'utilisation des cryptomonnaies sur l'ensemble du territoire national. Cette disposition fait de la Centrafrique le premier pays d'Afrique à légaliser les crypto-actifs. Si cette nouvelle peut sembler réjouissante pour les amateurs de cryptos, ses tenants et aboutissants jettent le discrédit sur l'ensemble du processus. Le but de cette législation est-il réellement de permettre aux populations de profiter des avantages offerts par cette technologie, comme l'affirment les décideurs politiques du pays ? Ou est-elle destinée à couvrir les activités d'un opérateur économique prétendument véreux ? Pour les plus…
Lire plus
Afrique du Sud : Le chef de la Banque Centrale s’exprime sur les cryptomonnaies

Afrique du Sud : Le chef de la Banque Centrale s’exprime sur les cryptomonnaies

Dans un entretien récent, Lesetja Kganyago, le gouverneur de la Banque centrale sud-africaine, révèle son point de vue concernant les cryptomonnaies. Les cryptomonnaies ne sont pas des monnaies, mais des actifs à réglementer Interrogé sur son point de vue au sujet des cryptomonnaies et de leur éventuelle régulation, Lesetja Kganyago a rétorqué que les crypto-devises ne peuvent pas être considérées comme des monnaies. En effet, selon lui, elles ne répondent pas aux 3 caractéristiques d'une véritable monnaie. Fondamentalement, une monnaie remplit trois fonctions principales. Premièrement, elle doit servir d'intermédiaire dans les échanges, ce qui signifie que l'on doit pouvoir l'utiliser…
Lire plus