Cryptomonnaies : comment éviter les arnaques ?

Arnaques cryptomonnaies

Partout dans le monde, les cryptomonnaies suscitent un intérêt de plus en plus marqué. Leur nature volatile leur permet d’atteindre des cours exponentiels, ce qui peut permettre à certains investisseurs de faire fortune.

Ainsi, les crypto-actifs sont de plus en plus popularisées par des acteurs peu sérieux comme un moyen de gagner beaucoup d’argent très rapidement et avec facilité. Mais détrompez-vous ! Dans les faits, si vous souhaitez investir aujourd’hui dans les cryptomonnaies, vous risquez fort d’être victime d’une escroquerie.

Selon le dernier rapport de Chainalysis sur la criminalité dans le secteur des cryptomonnaies, les revenus générés par les escroqueries ont augmenté de 82 % en 2021 comparativement à 2020, atteignant 7,8 milliards de dollars en crypto-actifs subtilisées. En effet, dans cette industrie, les escrocs sont, à bien des égards, souvent les maîtres du jeu.

Toutefois, il existe des mesures simples à prendre pour prévenir ces fraudes. Dans cet article, nous vous donnerons quelques conseils pour vous aider à identifier et à éviter les différentes formes d’escroquerie dans ce domaine.

Les arnaques aux cryptomonnaies les plus répandues

L’appât du gain et plus encore, le manque de connaissances sont parmi les principaux vecteurs de propagation des escroqueries. Et cela, les arnaqueurs crypto l’ont bien compris. D’ailleurs, ils en profitent pour toucher un maximum de personnes, notamment à travers les réseaux sociaux. Pour cela, ils recrutent des artistes, des influenceurs, des politiques et même des proches pour en faire des ambassadeurs de leur cause, et ce, qu’ils soient conscients ou non de la supercherie.

Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.

Si vous vous laissez embarquer dans un scam aux cryptomonnaies, vous risquez de perdre beaucoup d’argent, mais pire encore, beaucoup de relations si vous avez impliqué vos proches. Il est donc judicieux de s’informer sur le fonctionnement de ces diverses combines. La liste suivante présente quelques-unes des plus courantes.

Systèmes de Ponzi

Cette pratique consiste à inciter les investisseurs à placer leur argent dans des entreprises fictives ou des systèmes d’enrichissement rapide et à les encourager à recruter de nouveaux membres en échange d’une partie de leur apport.

Dans le cas des cryptomonnaies, les fraudeurs peuvent créer leur propre token qu’ils vanteront comme révolutionnaire pour attirer les investisseurs alors qu’il n’a en réalité aucune valeur. Ils peuvent également faire croire aux victimes qu’elles investissent dans des cryptomonnaies robustes telles que le Bitcoin et leur promettre d’énormes revenus mensuels qui seront initialement amortis par les contributions des nouveaux arrivants. Pour finir, ils ne leur verseront plus rien, prétextant des problèmes avec le système de paiement.

Pump and dump

Le fraudeur acquiert une grande quantité d’une cryptomonnaie ayant une faible valeur. Il mène ensuite une campagne marketing pour inciter les investisseurs à l’acheter, en promettant, sur la base de fausses informations, une augmentation imminente du prix de cette crypto. Une fois que le battage médiatique généré fait grimper les prix, il vend tous ses actifs, empochant au passage un gros bénéfice et laissant les victimes avec des cryptomonnaies qui ne valent rien.

Copycats

Les copycats peuvent prendre de nombreuses formes, notamment celle des airdrops de cryptomonnaies ou celle des applications crypto.

Dans le premier cas, les escrocs usurpent l’identité de projets crypto et envoient des emails ou publient des annonces sur les réseaux sociaux où ils promettent aux victimes de leur offrir des cryptomonnaies gratuitement, comme c’est généralement le cas avec les airdrops. Le problème est que pour y accéder, les bénéficiaires doivent souvent payer une petite somme d’argent en cryptomonnaies. S’ils le font, ils perdront définitivement leur fonds, puisqu’il ira directement dans le portefeuille numérique des arnaqueurs.

Dans le second cas, les copycats reproduisent à l’identique des wallets authentiques, les hébergent sur des plateformes de téléchargement et incitent les victimes à les télécharger. Une fois que c’est fait, le logiciel malveillant va collecter les données personnelles des utilisateurs et récupérer dans le même temps leurs cryptomonnaies.

Phishing

Le phishing de cryptomonnaies, également appelé cryptophishing, est l’un des modus operandi les plus populaires des crypto-escrocs. Le principe est le suivant. Les arnaqueurs usurpent les adresses électroniques de sources légitimes (fournisseurs de services crypto, wallets, exchanges, etc). Ils envoient ensuite des e-mails aux victimes les invitant à cliquer sur un lien et à saisir leurs données personnelles.

Il peut s’agir, par exemple, d’une alerte de sécurité indiquant qu’une tentative de connexion à son compte a été effectuée. Le message invite la victime à cliquer sur le lien fourni – qui mène à une fausse version du site web attendu – et à se connecter avec ses identifiants pour vérifier que tout va bien. Dans certains cas, la victime peut avoir demandé à son vrai prestataire d’être informé en cas de problème. C’est pourquoi elle ne soupçonnera rien d’anormal.

Une autre méthode consiste à créer une page factice sur les réseaux sociaux reproduisant celle d’une entreprise de cryptomonnaies. Par la suite, les fraudeurs publient un post dans lequel ils identifient la victime et lui annoncent qu’elle a été sélectionnée pour gagner des cryptos en récompense de sa fidélité à la plateforme. En outre, le post contient un lien vers la réplique de ladite plateforme grâce auquel la victime doit s’identifier afin de réclamer sa prétendue rétribution.

Comment prévenir les arnaques aux cryptomonnaies

Que vous soyez un investisseur expérimenté ou un amateur, vous devez savoir que vous n’êtes jamais vraiment à l’abri d’une escroquerie aux cryptomonnaies. En effet, même si le risque peut être minimisé, il existe toujours, au moins, de manière infime. La meilleure façon de se protéger est de faire preuve d’une bonne dose de scepticisme. Dans ce sens, voici quelques conseils à suivre pour éviter de vous faire escroquer :

  1. Faites vos propres recherches. Étudiez les projets en consultant leur livre blanc. Assurez-vous de la faisabilité du projet et renseignez-vous sur ses promoteurs. Interrogez-vous également sur sa plus-value.
  2. Ne vous précipitez pas pour investir. Aucune personne ou entreprise légitime ne vous poussera à faire un investissement à chaud. Il est plus responsable de prendre le temps de la réflexion avant de placer son argent. Seuls les cybercriminels chercheront à vous presser ou à vous faire paniquer.
  3. Rappelez-vous que le marché des cryptomonnaies n’est pas un puits de richesse et que les entreprises crypto ne sont pas des organisations caritatives qui distribuent de l’argent pour s’amuser. Si quelqu’un vous promet des cryptos gratuitement, même dans le cadre d’un airdrop, il est probable qu’il y ait une arnaque au bout de la ficelle.
  4. Ne fournissez vos données personnelles à personne, encore moins si l’on vous contacte de manière non sollicitée, par courriel, SMS ou médias sociaux.
  5. Méfiez-vous des publicités qui promettent des retours sur investissement très élevés et des rendements mensuels sûrs. Les cryptomonnaies sont volatiles ce qui signifie qu’elles peuvent perdre ou gagner de la valeur en un court laps de temps. Par conséquent, personne ne peut prédire exactement combien une crypto vaudra au fil du temps, et encore moins vous garantir un flux de revenus régulier.
  6. Il est préférable de ne pas cliquer sur les liens contenus dans les emails des prestataires de services, mais de taper l’adresse de la plateforme dans la barre d’adresse de votre navigateur.
  7. Activez l’authentification à deux facteurs pour chacun des portefeuilles crypto que vous possédez.
  8. Stockez idéalement vos cryptomonnaies sur un cold wallet. Il s’agit de tout portefeuille crypto qui n’est pas connecté à Internet. Il est donc peu exposé aux pirates et à d’autres vulnérabilités techniques.
  9. N’utilisez jamais de stores d’applications non officiels et ne stockez jamais vos cryptomonnaies sur des applis de sources inconnues.
  10. Ne tombez pas dans le piège qui consiste à acheter des cryptomonnaies de faible valeur dans l’espoir que leur prix augmente soudainement et vous rende riche. Dans la plupart des cas, vous ne réussirez qu’à perdre de l’argent.
  11. Ne faites pas confiance aux personnes qui tentent de vous vendre une crypto alors qu’elles ne sont pas capables de tenir un discours cohérent sur son apport pour elles en dehors d’un hypothétique intérêt financier. Une cryptomonnaie est un investissement certes, mais c’est avant tout un outil. Elle doit donc pouvoir servir un objectif à court, moyen ou long terme. Elle peut être utiliser pour héberger des smart contracts, envoyer de l’argent rapidement et à moindre coût, créer des œuvres d’art NFT pour donner plus de visibilité au travail d’un artiste, etc.

 

Investir dans les cryptomonnaies comporte des risques, mais se faire arnaquer ne devrait pas en faire partie. Avec la flambée des cours de certaines cryptos, les nouveaux investisseurs sont parfois impatients et se bousculent pour ne pas rater le coche. Tout ceci fait les affaires des arnaqueurs. Ils se fondent alors dans le décor, en formulant des allégations qui peuvent sembler crédibles pour les néophytes. Sur Internet, ces personnes jouent de leur notoriété et se présentent comme désireuses de donner des « conseils » aux moins expérimentés. Mais cela peut aussi faire partie de la ruse pour inciter les gens à investir dans leurs magouilles. Quoi qu’il en soit, il est important de garder la tête froide et de ne pas céder au battage médiatique.

By Junie Maffock

One thought on “Cryptomonnaies : comment éviter les arnaques ?

Laisser un commentaire